Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comment trouver un emploi en Espagne ? Notre guide:



Trouver un emploi en Espagne
Tapas, sangria, rues animées, soleil, c’est peut être ce qui a incité ces 85 151 français à vivre et travailler en Espagne (données 2017). Selon les registres consulaires, les trois régions espagnoles qui comptent le plus de Français sont les provinces de Barcelone (20 938), Madrid (16 351) et Alicante (6 910).

Si le chômage atteignait des taux records en avril 2013 (26,3%), il ne cesse de baisser et atteint 13,8% en avril 2019. Le marché du travail garde de lourdes séquelles de la crise. Pourtant, le pays a recommencé à créer des emplois et le marché du travail semble plutôt favorable. Alors vamos !


Les secteurs d'activités qui recrutent en Espagne :



Les profils les plus recherchés en Espagne sont ceux des ingénieurs, ceux des secteurs de l’informatique, du génie industriel, du web et des nouvelles technologies. Le e-commerce, l’automobile, les exportations et le tourisme sont aussi des secteurs en croissance (notamment pour les francophones).

Cependant les personnes voulant s’expatrier dans les secteurs de l’enseignement, de la médecine et du juridique ont moins de chance de trouver des offres d’emploi en Espagne car ces professions sont fortement réglementées par l’Espagne qui préfèrera embaucher des locaux plutôt que des étrangers. Outre les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration qui recrutent des francophones, le commerce, la R&D, le secteur informatique, les nouvelles technologies, les calls centers et autres services clients sont à la recherche de français.

D’un point de vue géographique Madrid et Barcelone attirent et recrutent beaucoup de travailleurs étrangers en raison de leur effervescence économique et de leur dynamisme. Ainsi c’est dans ces villes là que vous trouverez la plupart des offres d’emploi. Pour le secteur du tourisme et de l’hôtellerie, privilégiez les côtes espagnoles.


Le marché du travail espagnol est-il favorable pour les jeunes diplômés ?



Oui ! Le Gouvernement espagnol a élaboré en collaboration avec les Communautés autonomes et les organisations syndicales et patronales « El Plan de Choque por el Empleo Joven 2019-2021 » littéralement le Plan de choc pour l'emploi des jeunes 2019-2021. L’État souhaite améliorer et favoriser l'intégration professionnelle des jeunes au marché du travail. Le Plan comprend cinquante mesures, divisées en six axes visant les domaines d'action considérés comme prioritaires pour les trois prochaines années : retrouver la qualité de l'emploi, lutter contre l'écart entre les sexes en matière d'emploi et réduire le chômage des jeunes.

Oubliez vos diplômes, ce n’est pas ce qui importe le plus les recruteurs pour travailler en Espagne ! Effectivement en France nous accordons une grande valeur aux diplômes alors que chez nos voisins espagnols avoir un master n’est pas le plus important. Ce qui fera la différence c’est l’expérience. Et nous avons un grand avantage par rapport aux Espagnols car nous avons l’habitude en France de faire de nombreux stages durant nos études, beaucoup plus que les Espagnols. C’est grâce à vos expériences professionnelles et associatives que vous pourrez vous démarquer sur le marché du travail.

Dans le cadre du classement Merco Talento Universitario, des jeunes travailleurs ont classé les 100 meilleures entreprises dans lesquelles travailler en Espagne. Parmi elles : Google, Amazon, inditex (Zara, Massimo Dutti, Bershka, Pull and Bear etc), Mercedes Benz, Apple, Mercadona (grande distribution), Santander (banque), Coca-Cola, Microsoft, BBVA (banque). Bon salaire, bonne qualité de vie, flexibilité des horaires, possibilité de télétravail, reconnaissance des salariés et formations professionnelles sont des critères que les jeunes salariés apprécient en travaillant au sein de ces entreprises.


Quel est le niveau de langue requis pour travailler en Espagne ?



Cela peut sembler évident mais il est nécessaire de parler espagnol (castillan) pour travailler en Espagne, même si l’entreprise est française. Dans le cas où vous ne parlez pas espagnol, vous pourrez toujours candidater pour un poste dans un call center si vous maitrisez l’anglais. Un niveau de type B2 voire C1 sera nécessaire pour travailler en Espagne.

Et si l’on postule pour une offre au Pays-Basque, doit-on parler basque ? Et à Barcelone, doit-on parler catalan ? Le castillan est la langue officielle en Espagne mais chaque communauté autonome a sa langue régionale et celle ci est beaucoup plus ancrée dans la vie quotidienne que nos dialectes français tels que le patois ou le breton. Apprendre le catalan est donc loin d’être une obligation pour prétendre à un poste à Barcelone mais certains employeurs peuvent insister sur ce point. On peut faire référence ici à la scène mythique du film l’Auberge Espagnole de Cédric Klapisch dans laquelle Isabelle (jouée par Cécile de France) demande au professeur de faire le cours en castillan et non en catalan. Ce dernier refuse mettant un point d’honneur sur le fait que la plupart des étudiants barcelonais parlent catalan. Alors si vous ne souhaitez pas vous retrouver dans une telle situation, sachez que la mairie de Barcelone propose des cours gratuits de catalan.

Alors nulle obligation de parler tous les dialectes espagnols pour s’expatrier en Espagne, un bon niveau en castillan suffit. Et si vous ne parlez pas espagnol inscrivez-vous dans la base de données de la CCI à Barcelone ; elle vous contactera si une offre francophone correspond à votre profil.


Comment chercher un emploi en Espagne ?



L’avantage en tant que français est que vous n’avez pas besoin de visa ! Cependant pour signer un contrat de travail vous devrez être en possession de votre NIE (Número de Identificación de Extranjero). L’obtention de ce NIE peut prendre du temps et les entreprises cherchent parfois des personnes opérationnelles dans les 2 à 4 semaines. Avoir votre NIE avant même d’avoir obtenu un poste peut jouer en votre faveur si l’entreprise hésite entre deux candidats.

Le NIE vous permettra par la suite d’accéder à de nombreux services, publics et privés tels que l’ouverture d’un compte bancaire, sécurité sociale, contrat de travail, bail locatif, etc. Pour faire votre demande NIE, consultez le portail officiel du gouvernement.

Outre cet aspect administratif, être sur place peut faciliter vos recherches car les offres d’emploi se font beaucoup du bouche-à-oreille en Espagne. Or ce n’est pas une obligation. De nombreux français ont réussi à trouver un poste sans avoir eu à se déplacer jusqu’en Espagne !


Les sites de recherche d’emploi généraux en Espagne:



Au delà du traditionnel Linkedin, réseau social professionnel, vous pouvez également trouver des offres d’emploi sur les sites suivants :

  • Empleate: le portail de recherche d’emploi géré par le gouvernement espagnol

  • La Chambre de Commerce et d’Industrie d’Espagne: ces associations indépendantes de droit local regroupent des entreprises françaises et étrangères. La CCI propose notamment des offres d’emploi dans le pays en question.

  • Emploi Espagne: spécialisé dans l’emploi pour les francophones

  • Monster: Monster vous aide à trouver votre emploi idéal grâce à de nouveaux outils de recherche plus intuitifs. Monster a également développé une application de réseautage via Facebook, appelé BeKnown™ et sépare votre vie professionnelle de votre vie personnelle.

  • Info Empleo : est l'un des portails d'emploi de référence en Espagne. Ce portail compte aujourd’hui plus de 5,5 millions d’utilisateurs et plus de 80 000 clients. Elle produit également divers rapports et publications sur le marché du travail et le domaine de l'éducation. Elle dispose également de son propre portail de formation, « Avanza en tu Carrera », qui regroupe l'offre de formation de 37.000 centres et une sélection complète de ressources d'orientation et de conseil.

  • Infojobs: plateforme de recherche d’emploi sur laquelle il est possible de recevoir des notifications dès qu’une annonce qui peut nous intéresser est publiée (à paramétrer selon vos préférences).

  • Oficina Empleo : est l’agence nationale espagnole pour l’emploi

  • EURES : portail pour la mobilité européenne

  • Indeed : incontournable portail de recherche d’emploi dans le monde entier

  • Talent Search people : offre d’emploi par secteur d’activité

  • Bolsa de Trabajo : moteur de recherche d’emploi gratuit. C’est également la plus ancienne bourse de l'emploi hispanique au monde (1995 !)

  • Trabajo: pratique si vous n’avez pas d’idée précise d’intitulé de poste que vous recherchez

  • Iagora: propose aussi bien des offres d’emplois que des stages

  • Trabajando: propose aussi bien des offres d’emploi en Espagne qu’en Amérique Latine


Maintenant que vous avez toutes les clés en main pour trouver un emploi en Espagne, munissez vous de votre CV à jour traduit en espagnol et de votre motivation et le tour est joué !

Articles en relation