Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comprendre les salaires au Québec: le guide



Les salaires au Québec


« Avoir du foin » : expression québécoise signifiant avoir de l’argent, être riche.

Alors si vous envisagez partir au Québec pour avoir plein de foin cet article vous donnera toutes les clefs nécessaires pour comprendre les salaires au Québec : taux de salaire horaire minimum, niveau de salaire, fiche de paie, taxes et prélèvements obligatoires…nous passerons en revue toutes les questions que vous vous posez avant de partir s’expatrier au Québec.


La rémunération minimum pour votre emploi au Québec



Depuis 1996, les taux de salaire horaire minimum sont fixés par les provinces et territoires. Au Canada et depuis plus de dix ans, la hausse du salaire minimum coïncide avec la Journée internationale des travailleurs (le 1er mai). Au Québec, au 1er mai 2019, le taux de salaire horaire minimum est fixé à 12,50 dollars canadiens soit 8,30€ de l’heure.


Quel est le niveau de salaire moyen auquel je peux prétendre au Québec ?



En 2019, le niveau de salaire mensuel moyen au Québec est de 2 763 $ (CAD) soit 1 833€. A l’année cela représente 33 156 $ (CAD) soit 21 980€. Selon le Journal de Montréal, c'est l'une des régions du Canada où les salaires sont les plus bas, avec une croissance relativement faible ces dix dernières années.

Cela représente aussi globalement un salaire moyen inférieur à la France, qui s'établissait à 26 634 euros en 2015 dernière donnée disponible depuis plusieurs années. Cependant le salaire moyen dépendra de votre profession et de l'attractivité de votre profil. Voici à titre indicatif quelques exemple de salaire moyen annuel par profession (source Neuvoo):

  • Analyste financier: 69 326$

  • Business developer: 42 000 $

  • Conducteur de camion: 39 657$

  • Cuisinier: 27 513$

  • Infirmier: 57 877$

  • Ingénieur: 72 500 $

  • Professeur des écoles: 37 500$

  • Programmeur informatique: 53 742$

  • Réceptionniste: 29 250$

  • Vendeur au détail: 35 000$

Votre profession ne figure pas parmi ces exemples ? Pas de panique! Le site de Neuvoo vous donnera une idée précise du salaire auquel vous pouvez prétendre selon la la profession que vous exercez.

Ces salaires moyens sont bien entendus à comparer en prenant en compte le coût de la vie sur place, ainsi que votre destination au Québec. Le débat entre le pouvoir d'achat en France et le pouvoir d'achat au Québec est d'ailleurs particulièrement suivi par les milliers de français ayant rejoint la Province. La comparaison est difficile, et il n'est pas possible d'affirmer clairement que l'un des deux pays a l'avantage : les salaires étant différents mais le coût de la vie s'adaptant en conséquence.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter l'article du site Maudits français ainsi que le site Le Reflet du Lac. Vous n'obtiendrez pas de réponse claire, mais de nombreuses pistes pour mieux analyser votre situation et votre projet !


A quoi ressemble ma fiche de paie au Québec ?



Tout travailleur salarié devrait recevoir son salaire à une fréquence régulière ainsi qu’un bulletin de paie qui lui permet d’en vérifier le calcul. La première paye doit être reçue dans le premier mois qui suit la prise de poste. Les payes suivantes sont à recevoir à une fréquence régulière ne dépassant pas 16 jours ou 1 mois dans le cas d’un salarié sous contrat ou d’un cadre.

Les sommes qui excèdent le salaire habituel (ex. : primes, heures supplémentaires travaillées pendant la semaine précédant la paie) peuvent être versées à la paie suivante.

Figurerons obligatoirement sur votre bulletin de paie :

  • une partie « identification » avec nom de l’employeur, nom et prénom du salarié, le titre du posteque vous occupez, la date à laquelle sera effectué le paiement du salaire, la période qui correspond au paiement qui sera versé

  • une partie « salaire » avec le nombre d’heures effectuées payées au tarif normal, le nombre d’heures supplémentaires payées, le nombre d’heures supplémentaires effectuées, la nature et le montant des primes, indemnités, allocations, commissions versées ou avantages imposables, le taux horaire du salaire, le montant du salaire brut, le montant du salaire net versé au salarié, le montant des pourboires que le salarié a déclarés ou que l’employeur lui a attribués

  • une partie « déductions » avec la nature et le montant des déductions opérées (voir partie suivante)


Quels sont les taxes et prélèvements obligatoires au Québec ?



Les retenues à la source que l’employeur a le droit d’effectuer sont celles exigées par une loi, une convention collective, un décret, une ordonnance d'un tribunal ou un règlement. Dans la plupart des cas, les prélèvements obligatoires sont:

  • l’assurance-emploi (AE): le taux appliqué est de 1,25% pour l’année 2019

  • les impôts provincial et fédéral qui varient en fonction de la tranche d’imposition dans laquelle se trouve le salarié

  • les cotisations au Régime de rentes du Québec équivalent au régime de retraite au Québec (RRQ): la cotisation équivaut à 10,8 % de votre salaire imposable situé entre 3 500 $ et 57 400 $ (plafond 2019)

  • les cotisations au Régime québécois d'assurance parentale (RQAP): le taux de cotisation au RQAP est de 0,526% pour un montant maximal annuel de 402.39$ (en 2019)


Dans certains cas, d’autres charges sont retenues telles que :

  • la cotisation au régime de pension de l’entreprise

  • la cotisation éventuelle à une adhésion syndicale

  • la cotisation aux assurances collectives

Par exemple avec un salaire moyen annuel de 33 156$ au Québec, le salaire net après impôts est de 26 146$ soit 17 348€.

Salaire brut

33 156$

Déduction fiscale fédérale

- 2 247$

Déduction d'impôt provincial

- 2 549$

Cotisations au Régime de rentes du Québec

- 1 601$

Cotisations assurance-emploi

- 431$

Cotisations au Régime québécois d'assurance parentale

- 181.67$

Impôts total

7 010$

Salaire net

= 26 146$

Taux d'imposition marginal

33.87%

Taux d'imposition moyen

21.14%


Pour conclure les retenus sur le salaire sont un peu moins importantes au Québec qu’en France. Alors maintenant que vous en savez plus sur la rémunération au Québec, êtes-vous prêt à “crisser votre camp” (partir en québécois) ?

Sources :

Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST)

Articles en relation