Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Index de l'article

L'arrivée de Benoît au Chili, ses premières semaines sur place :


 

Comment s’est déroulée ton arrivée? Comment était l’accueil au sein de l’école ?

J’ai eu un rendez-vous le premier jour à mon université. Beaucoup d’américains venaient visiter l’université, donc il était habitué à recevoir. On a eu du avoir des présentations toute la journée sur tout ce que l’on devait savoir.


Benoît, étudiant expatrié à Val Paraiso
Comment as-tu ressentis tes premiers jours ?

Tu te construis beaucoup de choses dans ta tête avant de partir, et à l’arrivée c’est toujours loin de ton imagination. On était bien encadré, très vite j’ai trouvé des amis. Je me suis senti perdu les premiers jours, mais j’étais loin d’être le seul. Dès les premiers jours j’ai rencontré des étudiants comme moi.

Les deux premiers jours étaient donc très pertubants, puis j’ai trouvé des amis. Ensuite cela a été un mois absolument incroyable. Puis un peu de remise en question. Puis cela s’est stabilisé et j’ai profité tout le reste de l’année. Selon moi, c’est un peu le schéma classique de tout étudiant partant étudier à l’étranger, avec des petits bas et des grands hauts.

Quels ont été les évènements organisés lors des premiers mois ? Les rencontres que tu as effectué ?

On a eu le premier jour dédié aux internationaux. L’université s’occupait des soirées et des évènements, et elle le faisait bien. On se retrouvait régulièrement grâce à ça.

Les chiliens sont très accueillants et développent de vrais liens forts. Ils sont naturels et sincères. Ils cherchent à développer de vrais relations et ils ont une vraie constance dans leurs liens d’amitié.

L’immersion était t’elle rapide ou un temps adaptation a t’il été nécessaire ?

Je pense qu’elle était super rapide, tous les élements étaient la pour le favoriser. Dès le premier weekend, je suis parti à Mendosa en Argentine avec des étudiants.

Et au niveau du logement ? Tu l’as trouvé comment ? C’était une colocation ?

J’ai récupéré un logement loué par un de mes prédécesseurs de l’INSA. J’avais donc un logement dès mon arrivée, en colocation avec une fille chilienne très gentille. L’université ne nous a pas aidé pour le logement, mais il y avait pas mal d’offres donc ce n’était pas un problème. C’était très informel et il n’y avait pas vraiment de contrat lors de la location. Le loyer était de l’ordre de 150 euros.

consultez notre forum