Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Index de l'article

Comment s’est déroulée ton arrivée à Montréal ?



Vivre au Québec en tant qu'étudiant


L’arrivée s’est plutôt bien déroulée et je n’ai pas eu de problème particulier. J’ai utilisé le service Accueil Plus proposé par l’aéroport de Montréal qui est gratuit et accélère les démarches à l’aéroport. Il faut s’enregistrer en ligne et ils préparent à l’avance tes documents ainsi que ton visa d’études.

Ensuite, une fois installée, j’ai passé les premiers 5 jours à faire des démarches puis ensuite tout était réglé.

Comment as-tu ressenti tes premiers jours à Montréal ?



J’ai trouvé ça super excitant, particulièrement la différence de culture avec la France, les gens étant très positifs. Puis j’étais simplement contente de vivre au Canada ! J’ai rencontré dès les premières semaines de nombreuses personnes grâce à la semaine d’orientation.

Je m’attendais à faire de la programmation toute la journée pendant mon cursus. En faîtes, la vie étudiante est très développée et te propose de nombreuses opportunités de diriger des projets.

J’ai par exemple réussie à devenir présidente d’une association. Je gère un budget d’un demi million de dollars à travers l’association ICA avec le trésorier. L’argent provient en grande partie du budget de la faculté, afin que par la suite on l’investisse dans des évènements afin d’animer la vie étudiante. On arrive aussi à récolter des fonds à travers nos partenaires, avec 20 % du budget provenant de sponsors.

Quelques exemples d’évènements auxquels on participe : Journée carrière, Frosh (semaine d’intégration), cours personnels pour étudiants, compétition entre étudiants…

Quels ont été les évènements organisés lors des premiers mois ?



Lorsque je suis arrivée, j’ai eu l’occasion de participer aux évènements suivants afin de rencontrer d’autres étudiants et me familiariser avec l’université :

  • La semaine d’orientation

  • Discover Concordia

  • L’Association ICA

  • Le Barbecue d’orientation

  • Frosh Week (semaine de soirées et d'évènements pour tous les nouveaux étudiants)


L’immersion était t’elle rapide ou un temps adaptation a t’il été nécessaire ?

Non, j’étais assez préparée avant de partir, donc je n’ai pas eu de problème sur place !

 

Et comment as-tu trouvé ton logement ?



Au niveau du logement, je n’avais pas envie de chercher d’appartement, du coup, j’ai préférée signer pour une résidence étudiante à Montréal.

 

J’ai loué un logement dans une résidence étudiante Varcity 515 pendant un an. On avait un appartement de 4 personnes avec une chambre par personne, deux salles de bain à partager, un salon, et une cuisine. J’étais avec 3 filles, une était de Ottawa, l’autre de Toronto et la dernière était canadienne. Deux d’entres elles avaient déjà passés un an à Varcity et connaissaient pas mal de monde.

Le loyer était de 760 $ par mois, soit environ 545 euros. C’est relativement accessible pour des colocations situées dans le centre ville, et les prix diminuent proportionnellement à la durée de ton contrat.

Comment se passe ta vie étudiante au sein de Concordia ?



Au niveau de mon emploi du temps, j’ai environ une douzaine d’heures de cours par semaine. A côté de ça, je passe beaucoup de temps au sein d’une association étudiante ECA (Engineering and Computer sciences Association).

Je rajoute en général une douzaine d’heures de travail personnel pour toujours être à jour avec mes cours. La charge de travail est clairement gérable et laisse la possibilité de faire beaucoup à côté.

Globalement, je pense qu’il est largement possible de travailler à temps partiel à côté mais beaucoup de gens préfèrent s’impliquer dans la vie étudiante et la vie associative à la place.

Comment a évolué ton niveau d'anglais? Peux-tu parler anglais la majorité du temps au Québec ?



Au niveau de l’anglais, je suis passé de bon académiquement à complètement bilingue. La partie pratique permet de beaucoup s’améliorer et d’être plus spontannée.

A Montréal, si tu parles à tout le monde en français, les gens te parlent en français. Si tu fais l’effort de parler anglais, les gens répondront en anglais. Il est donc tout à fait possible de parler 90% du temps en anglais à Montréal. Je peux passer un mois sans parler en français si je le souhaite.

Il faut savoir que la partie « Downtown » de la ville et plus généralement le centre-ville sont très anglais. Il n’est pas rare de trouver des canadiens ne parlant pas français dans les bars, les cafés ou les magasins.

L’intégration auprès des étudiants locaux est-elle facile ? 



Mes amis sont majoritairement des anglophones de Montréal mais je rencontre aussi pas mal d’étudiants internationaux qui viennent d’un peu partout dans le monde. Concordia est une université anglophone située dans la partie anglaise de la ville, l’anglais est donc prédominant !

Les possibilités de voyager le weekend ? La charge de travail permet t’elle de profiter du séjour ?



Je dispose de suffisament de temps pour voyager régulièrement si je le souhaite, avec des weekends de 3 ou 4 jours.

 

Montréal permet de voyager sur toute la côte Nord-Est de l’Amérique du Nord assez facilement. Au Canada, Toronto, Ottawa, Québec ou encore les Laurentines sont accessibles en mois de 6h de trajet. Des voyages aux USA sont aussi possible, avec notamment New-York, Chicago ou Boston qui sont accessibles en bus à des tarifs attractifs.

Montréal est vraiment un excellent point de départ pour voyager !

Comment as-tu trouvé la ville de Montréal ? 



La ville de Montréal est vraiment agréable à vivre. Elle est vaste, les rues sont larges, on a jamais la sensation d’être à l’étroit. Il n’y a pas énormément d’activités touristiques à faire, mais la ville en elle-même est vraiment belle. Les endroits vraiment agréables à visiter sont le Mont Royal, le Vieux port ou encore le centre-ville.

 La vie étudiante à Montréal

consultez notre forum