Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Index de l'article

 

Louis, interview stage au Québec

Témoignage de Louis, étudiant en DUT GEA partit en stage au Québec :


 

Je m'appelle Louis et je suis parti en stage au Québec à la fin de ma deuxième année de mon DUT GEA, à l’IUT de Lyon 1. Je suis parti en stage au Québec du 23 avril au 24 juin 2011, soit une période de deux mois.

 

Pourquoi es-tu parti effectuer un stage au Québec ?

 

L’IUT m’a proposé de faire un stage au Québec à la fin de la première année de DUT, j’avais juste à faire mon dossier et obtenir des notes correctes. Il me fallait environ 11 de moyenne générale, et une bonne moyenne en anglais. Être sérieux comptait plus que les résultats généraux pour le jury.

 

Comment se sont déroulées les démarches pour partir ?

 

L'IUT est passé par l’OFQJ (Office de la jeunesse franco-québécoise) pour s'occuper des démarches pour le stage au Québec. Pour 360 ou 560 euros, j’avais le billet d’avion et les démarches qui étaient faîtes pour moi.

Le Québec a developpé un programme pour les stagiaires et les nouveaux arrivants. Au départ le pays était la main d’œuvre américaine, mais avec la délocalisation des industries, le gouvernement a cherché à promouvoir l’entreprenariat afin de développer sa propre économie. Importer des stagiaires est un moyen de promouvoir cette solution. Il est facile de partir, on était 20 dans notre IUT à le faire.

Il faut néanmoins une convention de stage pour partir par ce moyen, et donc partir dans le cadre de ses études.

 

Et au niveau des démarches pour le visa ?

 

Pour le visa et la couverture sociale au Québec, il fallait :

 

-  Une attestation de fonds (j’ai demandé à mon banquier pour qu’il certifie que j’avais assez d’argent pour vivre et subvenir à mes besoins. Il m’a filé un petit document signé de sa main)
-  Besoin d’une lettre de mission
-  Remplir le formulaire Q104 à faire remplir par la mutuelle étudiante et le CPAM. Desfois les agents de la CPAM ne savent ce que c’est, donc peuvent refuser de le remplir. Dans ce cas là, demander quelqu’un d’autre.

 

Tous ces documents doivent être envoyé à l’OFQJ qui les envoie par la suite à l’ambassade. Le visa a pris un mois et demi pour arriver une fois le dossier envoyé, et il m'a couté 110 euros.

Une fois arrivé au Québec, tu dois passer à l’immigration pour obtenir ton permis de travail quand tu arrives à l’aéroport. Cela m’a pris près de 4 heures, à cause du monde. Si tu es stagiaire, cela prend 10 minutes à faire, mais comme je l'ai dis il y avait énormément de monde !

Après l’immigration, il faut aller à la RAMQ, régie de l’assurance maladie du Québec. L’assurance santé était comprise dans le pack de l’OFQJ. Tu leurs donnes des renseignements (où tu vas habiter /travailler) et ils te fournissent la carte d’assurance maladie. Cela a pris que 10 min, c’est dans des très grands locaux, et beaucoup d’employés étaient disponibles.

 

L'arrivée au Québec et la vie en entreprise :


 

Un stage au QuébecComment s'est déroulé ta période en entreprise une fois sur place ?

 

J’étais dans une petite entreprise appelé : « les spécialités LEN » L’entreprise fabrique des lubrifiants industriels, et des nettoyants industriels qui sont biodégradables.

Dans l’entreprise, j’ai fait de l’analyse financière, du contrôle de gestion, du calcul de coût et de la fiscalité. Je travaillais 35 heures par semaine, sauf qu’ils sont assez souples, donc si tu as besoin d’une journée de repos pour faire des visites, dans la mesure où tu n’es pas payé, ils acceptent de te la donner sans contrepartie.

Mon boss venait me voir le lundi matin, me donnait ce que j’avais à faire pendant la semaine, et vérifiait le vendredi soir ce que j’avais fait la semaine.

 

Je n’ai pas été payé, mais cela dépend des entreprises. Tu n’as pas le droit de travailler avec le visa délivré par le gouvernement, même si ton stage ne dure que 10 heures par semaine, tu ne peux pas travailler comme serveur à côté par exemple.

 

Deux autres étudiants partis avec moi mais qui faisaient du marketing ont pu s’occuper du design de plaquettes professionnelles. Un petit livret où elles ont écrit la présentation des produits, choisient les photos, le design …
Un autre stagiaire faisait du marketing, il l’a un peu regretté, vu qu’il a passé son stage à créer une base de données sur les entreprises de 3 régions. Pas très passionnant…

N’hésitez donc pas à dialoguer avec l’entreprise pour avoir une idée de la mission.

 

Si jamais l’entreprise ne convient vraiment pas, vous pouvez demander à changer à l’OFJD, mais cela devient illégal. Si l’employeur n’est pas trop regardant, il n’y aura pas de problème, dans le cas contraire, il vaut mieux oublier.

 

consultez notre forum