Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Index de l'article

Le déroulement de son arrivée au Japon, les premières semaines :


 
Bérénice dans une ambiance japonaise

Comment s’est déroulée ton arrivée à Osaka ? Comment était l’accueil de l’établissement japonais ?

A mon arrivée, un étudiant japonais qui savait parler anglais est venu me chercher à l'aéroport et m'a conduit à ma famille d'accueil. Le petit "hic" c'est que ma valise était restée à Singapour où j'ai eu un transfert d'avion. Le transfert ne durait qu'une heure et le premier avion ayant eu du retard, la valise n'a pas suivi.... Heureusement le service de l'aéroport est venu me la rapporter le lendemain avec un peu de monnaie pour s'excuser de la gêne...

J'étudiais au centre international de l'université, c'est à dire que je ne pouvais pas étudier avec les japonais qui suivaient des cours dans leur langue. Dans ma classe, j'avais des étudiants de tous les pays : Allemagne, Australie, Mexique, Finlande, Etats-Unis, Thailande... L'ambiance était au top, beaucoup d'événements étaient également organisés pour que nous puissions rencontrer des locaux. Les japonais adorent les étrangers donc s'intégrer n'a pas été difficile !

Comment as-tu ressenti tes premiers jours au Japon? Dans quel état d’esprit étais-tu après quelques semaines ?

Les premiers jours, j'hallucinais sur tout ce que je voyais... Et après quelques semaines aussi ! Ce pays est tellement différent du notre, tellement complexe et culturellement riche. Les japonais ne sont pas encore habitués à cottoyer des étrangers et parfois leurs réactions sont étranges. Ils nous regardaient beaucoup, parfois avec admiration, parfois avec étonnement.

Quels ont été les évènements organisés lors des premiers mois ? Les rencontres que tu as effectuées ?

Les premiers mois il y a eu le "Kishibe festival" ce sont les portes ouvertes de l'université et nous, les étudiants étrangers, avons du organiser un stand et faire l'animation. On a eu beaucoup de succès !

Ensuite il y avait beaucoup de festivals en automne, ma famille m'y a emmenée. Il m'ont aussi emmené chez leur famille à Nara en espérant que je me marie avec leur fils célibataire (haha). J'ai aussi bien voyagé avec l'école, on a eu des déplacements à Kyoto pour les cours d'art ou d'histoire.

Grâce à ces déplacements, j'ai rencontré beaucoup de japonais mais aussi des gens du monde entier. Il y a quelques mois je suis allée à Bangkok rendre visite à une amie thailandaise rencontrée là-bas.

Bérénice en année d'études à OsakaL’immersion était t’elle rapide ou un temps adaptation a t’il été nécessaire ?

Avant d'aller au Japon, j'avais beaucoup lu sur la culture et les mentalités. Je sais pas si j'ai eu un temps d'adaptation ou non mais je peux dire que cette année a été divisée en deux. La première partie était un émerveillement constant et a duré plusieurs mois. Je découvrais la ville d'Osaka et la région. Je faisais beaucoup la fête aussi avec des amis internationaux et japonais.

C'était aussi une période où j'ai beaucoup travailler le japonais, j'écrivais des lignes de kanjis dans ma chambre le soir. Pendant la seconde partie de mon année j'essayais de comprendre. J'ai eu des malentendus parfois, j'ai du me plier à des façons de faire que je n'aimais pas. Mais il faut comprendre la société japonaise et leur histoire pour s'y faire.

Et au niveau du logement ? Comment se déroulait ta vie au sein d'une famille japonaise ?

Ma famille d'accueil était géniale. Ils ne parlaient presque pas anglais mais faisaient des efforts pour utiliser des mots simples. Ils avaient la soixantaine mais étaient très dynamiques ! Ils tenaient un restaurant dans la maison donc autant dire que j'ai très bien mangé aussi. La maman était très drôle, elle me racontait ses journées et se moquait beaucoup de son mari. La papa était timide mais très gentil.

Parfois il venait m'apporter une pomme coupée en morceaux pour me donner du courage quand je travaillais mes kanjis sur le bureau. Ils m'apprennaient aussi des mots nouveaux, ils m'ont acheté plusieurs livres pour apprendre à écrire. Ils étaient aussi très ouverts et on pouvait parler des mentalités.

Les cours universitaires et la vie étudiante à Osaka :


 

Comment se passe la vie étudiante au sein de l’université japonaise ?

Il y avait des sorties organisées pour les étudiants internationaux. Elles étaient organisées par des étudiants japonais qui voulaient rencontrer des étrangers et améliorer leur anglais. On est allé à Kyoto, dans des musées et des parcs d'Osaka. On a aussi fait la fête, on a fait Noël, on faisait les anniversaires, les fêtes japonaises. En Mars, à mon anniversaire nous sommes allés à Okinawa, une petite île paradisiaque, c'était génial.

Comment fonctionnait ton programme et tes cours ? Qu’en penses tu ? Quelle est la charge de travail ?

J'avais cours de japonais tous les matins, et les après-midi j'avais des cours en anglais sur la culture japonaise. A la fin je me suis inscrite à un cours d'histoire tout en japonais. Ce n'était pas facile mais j'ai réussi à m'accrocher. La charge de travail dépendait des ambitions des étudiants. je pense qu'il était facile de valider les cours mais si on veut être meilleur dans la langue il vaut mieux travailler beaucoup.

Comment a évolué ton niveau de langue ? Difficile de comprendre la japonais ?

Quand je suis arrivée là-bas je savais tout juste me présenter et je connaissais les caractères de base. J'ai beaucoup appris grâce à ma famille d'accueil. A la fin j'ai réussi à suivre un cours en japonais donc je suis plutôt fière de mes progrès !

 

Les activités et les voyages au Japon de Bérénice :


 

Bérénice en costume japonaisL’intégration auprès des étudiants locaux est-elle facile ? 

Oui j'ai rencontré des locaux car beaucoup de japonais aiment les étrangers. Mais je dirais que les relations avec les internationaux étaient plus intenses car on vivait tous la même expérience loin de notre pays et la communication est plus simple en anglais qu'en japonais.

La vie en dehors des cours ? Les possibilités de voyager le weekend ?

J'ai eu un mois de vacances en mars donc j'ai eu le temps de voyager. Kyoto et Nara, les deux anciennes capitales de Japon ne sont pas loin d'Osaka (environs 45 minutes de train pour aller à Kyoto) donc je m'y suis souvent rendue les weekends. Kyoto est une ville impressionnante, il y a beaucoup de choses à voir et je crois qu'en un an je n'ai pas eu le temps d'en faire le tour !

Comment as-tu trouvé Osaka? Quels étaient les coins sympas ? Les choses à ne pas rater ?

Osaka est super. C'est plus petit, moins étouffant et moins cher que Tokyo. Il y a deux centres ville : Umeda et Shinsaibashi. Umeda est chic, il y a beaucoup de magasins. Shinsaibashi c'est plutôt le quartier branché avec les boîtes de nuit et les publicités flashy. J'ai bien aimé aussi Banpaku-koen, c'est un grand parc et il y a un musée de l'ethnologie au milieu.

Ton avis personnel sur ton experience à Osaka ?

Cet échange était une expérience très importante dans ma vie. J'ai beaucoup appris sur les autres et sur moi-même. J'aimerais beaucoup y retourner pour y revoir ma famille d'accueil, j'ai l'impression qu'une partie de moi est encore là-bas, tellement j'y ai vécu de choses.

Vous pouvez retrouver les conseils de Bérénice pour partir étudier au Japon sur son blog "Jeunes à l'étranger" !

consultez notre forum