Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Index de l'article

 

Le plagiarism dans le système universitaire anglo-saxon :


 

Le plagiarism dans les universités anglaisesIl existe une différence entre les formations françaises et celles du système anglo-saxon, peut-être la différence la plus importante, celle que tous les étudiants étrangers doivent comprendre et maîtriser pour réussir leurs études à l'étranger, cette différence, c’est le « Plagiarism ».

 

Si l’idée de prendre le travail de quelqu’un d’autre pour le faire passer pour le sien nous fera tous penser à une triche avérée de la part de l’étudiant, le « plagiarism » s’il comprend ce type de « vol », ne s’arrête pas à cette limite et va bien plus loin. C'est donc une erreur à éviter à tout prix !

 

Le Plagiarism, qu’est ce que c’est ?


 

Le Plagiarism, c’est l’idée qu’un étudiant utilise les informations, le travail, les données de quelqu’un d’autres sans en avoir l’autorisation ou en le présentant comme son propre travail.


Si vous présentez comme les votre les mots, les idées, les équations, les recherches ou le travail de quelqu’un d’autres vous pouvez considérer cela comme du Plagiarism. Et cette rêgle est valable pour tous les types de travaux, quels qu’ils soient.


Vous pouvez même utiliser cette pratique sur vous-même, dans la mesure où vous utilisez le travail que vous aviez rendu lors de précédents travaux ou dans une autre matière, sans en avertir le professeur et sans son accord.


Les rêgles du Plagiarism sont donc très strictes, et peuvent même paraître un peu exagérée pour les étudiants français n’ayant pas à citer l’auteur et la source de chacune des citations utilisées.

 

Les conséquences du Plagiarism :

 

Le Plagiarism est considéré comme un délit, et une sévère violation des règles de l’université. Cela peut mener à une sanction allant d’une réduction des résultats obtenus, à une expulsion provisoire voire définitive de la formation et de l’université. Pour les étudiants internationaux, cela signifie un retour directement dans leur pays, le visa étudiant étant invalidé suite à l’expulsion.

Pour en savoir plus sur le Plagiarism, et comment l’éviter, rendez vous sur la page de présentation du Plagiarism.

 

Le plagiarism lors des travaux de groupe :


 

Le travail de groupe risque d’être très présent lors de vos études, les universtés anglo-saxonnes y accordant une importance particulière. En effet, dans beaucoup de filières, c’est un moyen de vous habituer à travailler en équipe, ce qui vous prépare à la vie professionnelle et aux difficultés rencontrées lorsque plusieurs personnes travaillent sur un même projet.
Mais même lors de travaux de groupe, le Plagiarism possède sa place, et il existe quelques rêgles à respecter.

 

Les travaux en commun dans le groupe :

 

Si vous êtes supposé faire un travail en joignant les efforts de l’ensemble du groupe, alors vous devez participez aux réunions et discussions programmées sans être inquiété du problème du Plagiarism, vos idées serviront l’ensemble du groupe.

Vous pouvez aussi utiliser les idées formulées par les autres membres dans les tâches qui vous ont été attribuées, et modifier le travail de quelqu’un d’autre sans risque (mais son accord pourrait éviter d’autres désagréments …).

 

Les travaux personnels lors du travail de groupe :

 

Il vous sera souvent demandé de rendre un travail personnel à côté de vos travaux de groupe. Les règles sont alors complétement différentes, vous pouvez par exemple réalisez une expérience commune, mais en déduire chacun de votre côtés les résultats, sans aide extérieure.

De manière générale, lors des travaux de groupe, assurez-vous que chacun a pris connaissance des consignes données par le professeur et quelles sont les tâches à effectuer en groupe, et celles qui sont à faire seul. A partir de là, à moins de tricher délibérément, il ne devrait pas y avoir de problème de « Plagiarism ».

 


 

Les trois règles à respecter pour éviter le plagiarism :



Pour aider à éviter le plagiarism, il existe 3 principes à respecter. Premièrement,lorsque vous dîtes avoir fait le travail, vous l’avez vraiment fait. Deuxièmement, si vous utilisez le travail de quelqu’un d’autre, citez-le dans vos sources avec la méthode demandée par l’université. Troisièmement, quand vous présentez les résultats de vos recherches, ou vos statistiques, donnez les informations exactes. Les données récoltées lors d’expérience ne doivent jamais être falsifiées !

 

Citer le travail de quelqu’un d’autre dans vos sources :


 

Evitez le plagiarism dans vos travauxSi vous utilisez le travail de quelqu’un d’autre, la source doit être clairement citée dans vos travaux, selon la méthode utilisée par votre université. Les méthodes Harvard et Cambridge sont les plus répandues, mais il en existe d’autres.
Si vous paraphrasez un auteur, utiliser votre propre langage, et non une version remaniée de ce qu’il a écrit, tout en le citant dans les références à la fin de votre travail.


La même règle s’applique pour les images, les dessins architecturaux, les données, les tables statistiques, les algorithmes, du code informatique, des discours, ou des informations trouvées sur internet.
Vous devez tout le temps citer l’auteur lorsque vous utilisez son travail. Si vous pensez que ses idées sont fausses et que vous souhaitez le prouver, citez-le. Si son travail est passé dans le domaine public, citez-le malgré tout. Citez-le même si l’auteur vous a donné la permission de le publier. Citez-le même si c’est le travail de votre professeur, qui a de fortes chances de le reconnaître par la suite.

 

En revanche, les informations connues de la majorité n’ont pas à être justifiées par le nom de l’auteur. En effet, lorsque vous parlez de la gravité, Isaac Newton n’a pas vraiment besoin d’apparaître sur votre copie. Mais qu’est ce qui est considéré comme information connue de tous ? Cela dépend de votre niveau d’études, mais en règle générale un étudiant en doctorat n’aura plus à citer de source pour expliquer lors de ses recherches sur le marketing les auteurs des théories de base. En revanche, au niveau Undergraduate, il sera nécessaire de citer ces sources.

 

Comment citer un auteur pour éviter le plagiarism ?


 

Lorsque vous citez un auteur, vous ne devez pas uniquement citer son travail, mais aussi inclure une ponctuation faisant clairement comprendre que le travail n’est pas de vous.


Lorsque vous prenez des notes lors de votre travail, notez clairement les sources des informations que vous avez retenue, avec le nom du livre l’auteur, et la page à laquelle vous les avez trouvé. Certains étudiants après plusieurs jours de recherches de savent plus retrouver dans leur note ce qu’ils ont trouvé et ce qu’ils ont écrits par eux-mêmes. Vous risquez d’utiliser le travail d’un auteur sans le savoir, et être sanctionné alors que vous étiez pourtant honnête, et n’aviez aucune mauvaise intention. La prise de note doit donc être claire et précise pour éviter le Plagiarism.

 

 

 

 

consultez notre forum