Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Elena, étudiante allemande venue en ESC française

Elena, étudiante allemande, a passé un semestre au sein de l'ESC Troyes : 


 

Elena a passé un semestre en France à l'ESC Troyes dans le cadre de son Bachelor European Businnes Studies en Allemagne, pendant sa seconde année en 2010. Elle nous présente son expérience en France, et son avis sur l'école de commerce, qui n'est pas particulièrement positif ...

 

Présentation d'Elena, étudiante allemande :

 

Bonjour, je m'appelle Elena, j'ai 21 ans. L'année dernière je suis partie étudier en France pour le 4ième semestre du diplôme que je préparais en Allemagne, un Bachelor "European Business Studies". J'avais le choix entre l'ESC Saint Etienne ou l'ESC Troyes, et c'est cette dernière que j'ai choisi pour effectuer mon semestre d'études en France.

 

Pourquoi avoir choisi la France pour étudier ?

 

L'université allemande dans laquelle je me trouvais "FH Aachen" avait un partenariat avec plusieurs écoles de commerce en Europe. En allemagne, partir étudier à l'étranger durant ces études est quasiment une obligation, cela dépend du diplôme préparé, mais en "Business" près de 30% à 40% des étudiants partent chaque année dans un pays étranger. C'est vrai que dans certaines filières comme le droit ou les ingénieurs, les étudiants partent moins.

J'ai choisi la France un peu par obligation, je n'étais pas assez doué en Espagnol pour partir étudier en Espagne et je à la fin de mon année universitaire allemande, je devais passer un test pour deux langues étrangères, dans mon cas j'ai pris l'Anglais et le Français. 

 

Quelles ont été tes démarches pour étudier en France ?

 

J'ai tout d'abord du passer un test de français le DELF, qui est un test réparti sur 6 niveaux différents (A1-A2-B1-B2-C1-C2), le A1 étant le niveau el plus faible et C2 le plus élevé. Chaque niveau est indépendant et correspond à un diplôme particulier. Il fallait que j'ai un niveau B1 pour partir ce que j'ai obtenu.

Pour les autres démarches, je n'ai rien eu à faire, l'université à tout fait, j'ai juste eu à remplir des papiers pour l'université, le logement, et j'ai du remplir ce qu'on peut appeler le "leaning agreement", une liste des différents cours que je peux choisir, et qui ont une équivalence dans mon université allemande.

J'ai du aussi contacter l'université de Troyes, pour le logement, qui nous a fourni des appartement privés pour les étudiants étrangers, dont les étudiants allemands.

 

Comment cela s'est il passé sur place ?

 

Une fois installés sur place, on s'est vite rendus compte que les français ne parlaient pas beaucoup avec nous. On a essayer de parler avec eux mais ils semblaient assea arrogants, que cela soit pendant les cours ou en dehors. On a donc été assez déçu... Selon les matières, on avait deux ou trois classes différentes, et à chaque fois sur la trentaine d'élèves, seul 4-5 étudiants nous parlaient.

Pendant les cours, les étudiants français ne faisaient pas grand chose, ils étaient assez distraits. Les étudiants étrangers travaillaient beaucoup plus car ils voulaient avoir de bons résultats et un bon dossier lors de l'obtention de leur diplôme. Les professeurs de l'école de commerce le savaient et nous mettaient souvent en groupe de 3-4 avec toujours un étudiant international pour motiver le groupe. Dans les faits, à la place de les motiver, c'était surtout lui qui faisait la très grande majorité du travail...

Globalement, on avait la sensation que les professeurs n'apportaient pas une grande attention aux étudiants français, voir n'en avaient rien à faire. Ils avaient d'ailleurs des notes inféreurs par rapport aux étudiants étrangers, ce qui est un peu ridicule...

 

En gardes-tu alors un bon souvenir de ton passage en France ?

 

Pour moi les 6 mois de cours en école de commerce ont été une perte de temps, j'ai l'impression de ne pas avoir appris grand chose, en tout cas beaucoup moins que ce que j'aurai pu apprendre en Allemagne. En revanche, j'ai rencontré des gens intéressants en dehors de l'université, au cours de Salsa notamment, et clubs de sports . On restait en majorité entre étudiants allemands et étudiants internationaux, ce qui fait que l'on parlait beaucoup anglais. Il faut savoir aussi que beaucoup des étudiants étrangers ne connaissaient pas le français, et étaient ici uniquement pour les cours en anglais.

Ce que j'ai appris n'était vraiment pas utile, je connaissais déjà tout ce qui était enseigné, le plus ridicule était les cours d'anglais, qui étaient très limités, le prof ne parlait que 20 min en anglais, et répétait ensuite en français car la majorité des étudiants français ne comprenaient pas...

 

Et qu'as tu pensé de la ville de Troyes ?

 

La ville de Troyes est assez sympa, mais moyennement animée. Il y avait en revanche beaucoup de fête à l'ESC, bien que l'on en ait fait très peu, cela avait tendance à toujours partir dans l'excès d'alcool...

 

Globalement, j'ai bien aimé mon semestre en France, mais l'école de commerce était en revanche vraiment peur intéressante, et seul mon niveau de français s'est amélioré.

 

 

consultez notre forum