Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

étudiant au québec : Stage de 2 mois pour Marion

Marion, étudiante en DUT Techniques de Commercialisation, a effectué un stage de 2 mois à Montréal au Québec pour son projet de fin d'études.


 

Études :

Je m’appelle Marion et j’ai 22 ans. Je suis parti dans le cadre du DUT Techniques de commercialisation en stage de 2 mois et demi au Québec à Montréal. Cela correspondait à mon stage obligatoire de fin de diplôme.

 

Comment es-tu partie ?

 

L’iut avait un partenariat avec certaines entreprises à Montréal et à Québec. J’ai choisi en fonction de l’entreprise et non pas de la ville. L’entreprise de Montréal proposait un stage bilingue alors que celle de Québec était uniquement francophone, voulant parler anglais durant mon stage, je me suis naturellement tournée vers celle-ci. L'Entreprise s'appelait « CANTERBURRY  of New Zeland » et proposait des accessoires et équipements de rugby au Canada, alors qu'elle était originaire de Nouvelle-Zélande. Au niveau de l'endroit ou se déroulait le stage, je n'ai donc pas eu vraiment le choix.

 

Stage au québecPourquoi avoir souhaité partir en stage à l’étranger ?


Mon projet professionnel étant de travailler dans le management hôtelier, il m’a paru interessant d’avoir des expériences professionnelles internationales. Dans ce secteur, tu es amené à travaillé dans de nombreux pays, étudier dans un pays étranger est un bon début pour prouver que tu es capable de vivre ailleurs qu’en France. Montréal étant une ville bilingue, je pouvais évoluer dans un milieu anglophone sans être dépaysé de mes racines francophones. C'était vraiment un bon plan pour commencer !

 

Quelles ont été les démarches ?


Pour commencer, il faut télécharger un dossier de demande de stage sur le site du consulat Québecois, il y a une rubrique pour les gens qui veulent partir en stage au Québec. Il y a un accord, avec la France cependant,  qui fait que seul un nombre de places limités est octroyé aux étudiants européens.

Ensuite, tu télécharges ce qu’ils appellent « la trousse » qui contient toutes les explications pour obtenir les papiers dont tu as besoin. Il faut avoir trouvé l’entreprise avant de partir pour obtenir ensuite un visa te permettant de vivre au Québec durant toute la période.

 

Les papiers qui te sont demandés lors de l'inscription :Étudier au Québec : stage

  • Passeport
  • Feuille à remplir contre le terrorisme
  • Une lettre de l’entreprise d’accueil avec tampon

 

Il faut prouver que tu puisses vivre en totale autonomie pendant la période de présence au Québec, et le montant nécessaire selon l’état Canadien est de 700 dollars par mois.  Il faut aussi trouvé un garant, dans mon cas mon grand père s’est porté garant pour m’aider si jamais il y avait besoin.

 

Au final, les démarches prennent au maximum 8 semaines , dans mon cas cela n’en a pris que 3 mais mieux vaut s'y prendre à l'avance.

 

Combien de temps avant ton départ as-tu préparé ton voyage ?


J'ai commencé à préparer mon voyage 4 mois auparavant car cela prend du temps à obenir le visa et il faut reunir énormément de papiers.

 

Comment s’est passée ton intégration ?

 

Montréal est une ville géniale, les gens sont super accueillants, toujours pour t’aider. La ville en soit n’est pas très belle en revanche.stage au Canada

Les premiers jours, je suis partie avec des gens de l’Iut donc je n’etais pas seul. On est sorti dans un bar, ou l’on a rencontré des gens, qui nous ont présenté des gens… Et à la fin on se fait plein d’amis ! De plus les déplacements sont faciles grâce au metro, je conseille d’ailleurs si on a le choix d’habiter vers Mont Royal, qui est le plus beau quartier que j’ai vu.

Il est très facile de trouver un appartement en colocation car c’est très répandue la bas. Je conseille de partir 3 à 4 jours en avance afin de trouver l’appartement et de se poser avec les bonnes personnes.

Je me suis vraiment plus la bas, rien ne manquer de la France et je ne suis pas revenue surtout sur une période aussi courte.

 

As-tu gardé des contacts la bas ?


Oui je parle régulièrement avec des amis que j’ai rencontrés dans Montréal, en revanche je n’ai pas gardé contact avec mes collègues durant le stage.

 

 

 

consultez notre forum