Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

La bourse Erasmus + : comment en bénéficier ?


 

La bourse Erasmus + expliquée

 

Erasmus + a pour but de faciliter la mobilité en Europe pour les étudiants de l'enseignement supérieur. Afin de s'assurer de son accessibilité, le programme propose une aide financière servant à couvrir en partie les frais liés à votre projet d'échange universitaire. 

 

On vous explique en détails le fonctionnement de l'aide, à quel montant vous devez vous attendre, et quelles sont les autres aides accessibles pour compléter votre budget.

 

Quels sont les étudiants pouvant recevoir l’aide financière d’Erasmus ?


 

Dans le cadre de vos études, la bourse Erasmus s’adresse à tous les étudiants partant effectuer un échange universitaire ou un stage au sein de l’un des pays de l’Union Européenne.

 

Plusieurs critères sont à respecter pour être éligible.

 

Pour un échange universitaire, vous devrez :

 

  • Partir dans un pays étranger en Europe

  • Au sein d’un établissement de l’enseignement supérieur ayant signé la charte Erasmus

  • Pour une durée de 3 à 12 mois

  • Et dans le cadre d’un échange inter-établissements qui permettra d’obtenir des équivalences lors de votre cursus en France dès votre retour

 

Pour un stage en entreprise, vous devrez :

 

  • Partir travailler dans une entreprise en Europe

  • Pour une durée de 2 à 12 mois

  • Et effectuer le stage dans le cadre de vos études supérieures au sein d’un établissement ayant signé la charte Erasmus +

 

Si vous remplissez ces conditions, vous devez alors prendre contact avec les relations internationales de votre établissement afin de débuter les démarches et bénéficier de l’aide financière d’Erasmus +.

 

Quel est le montant de la bourse Erasmus + ?


 

Les montants mensuels selon le projet et la destination :


 

Les montants varient selon votre projet et votre destination en Europe. Les pays nordiques ou ceux considérés comme ayant un coût de la vie élevé dispose d’une bourse d'un montant plus important que les pays au coût de la vie plus faible.

 

À noter que le montant final de votre bourse dépend aussi de la politique de gestion et d'attribution de votre établissement en France. Deux étudiants provenant de deux établissements différents mais partant vers la même destination et dans la même université peuvent potentiellement obtenir une aide financière d'un montant sensiblement différent.

 

Projet

Autriche, Finlande, Danemark, Norvège, Suède, Liechtenstein, Irlande, Italie

Autres pays de l’UE, auxquels s’ajoutent la Turquie et la Macédoine

Études

Entre 200 € et 300 €

Entre 150 € et 250 €

Stage

Entre 350 € et 450 €

Entre 300 € et 400 €

 

Pour quelle durée est-il possible de recevoir la bourse ?


 

Il est possible de recevoir la bourse Erasmus jusqu’à 12 mois par cycle universitaire. En clair, si vous réalisez une Licence, un Master puis un Doctorat, vous pouvez obtenir jusqu’à 3 fois l’aide pour une durée totale de 36 mois.

 

Il est aussi parfaitement possible d’en bénéficier lors d’un cycle d’une bourse d’études de 6 mois pour échange universitaire, puis d’une aide financière de 6 mois pour un stage en Europe.

 

Par curiosité, nous avons calculé combien un étudiant peut obtenir au total par cycle ainsi que le maximum théorique pour 3 cycles universitaires.

 

Projet

Parcours

Autriche, Finlande, Danemark, Norvège, Suède, Liechtenstein, Irlande, Italie

Autres pays de l’UE, auxquels s’ajoutent la Turquie et la Macédoine

Études

Par cycle universitaire

De 2 400 € à 3 600 €

De 1 800 € à 3 000 €

Total (LMD – 3 cycles)

De 7 200 € à 10 800 €

De 5 400 € à 9 000 €

Stage

Par cycle universitaire

De 4 100 € à 5 400 €

De 3 600 € à 4 800 €

Total (LMD – 3 cycles)

De 12 300 € à 16 200 €

De 10 800 € à 14 400 €

 

Un étudiant peut donc obtenir lors d’un cycle universitaire avec un départ de 12 mois à l’étranger entre 1 800 € et 5 400 € selon son projet.

 

Si celui-ci réalise trois cycles universitaires, et parvient à partir un total de 36 mois, il pourra bénéficier au minimum de 5 400 € et au maximum de 16 200 € pour ses séjours Erasmus en Europe. Ces montants sont bien entendu théoriques, et la majorité des cas ne feront pas autant appel au programme Erasmus.

 

La bourse Erasmus doit-elle me permettre de financer intégralement mon échange ?


 

Absolument pas ! Et c’est souvent l’une des surprises des étudiants souhaitant partir : l’aide financière est un complément visant à faciliter votre projet, mais ne suffit pas pour vivre sur place.

 

Il suffit de parcourir nos guides dédiés par pays pour vous rendre compte que le coût de la vie étudiant atteint au minimum 500 € par mois (Europe de l’Est), et peut dépasser plus de 1000 € en moyenne (pays nordiques).

 

Chaque étudiant dispose de sa propre manière de gérer son budget, mais vous partez avec Erasmus pour vivre des expériences uniques, et non pas pour rester dans votre chambre. Par conséquent, les chances que vous dépensiez sur place plus que d’habitude sont importantes.

 

Existe-t-il d’autres aides pour financer mon séjour ?


 

L'obtention de la bourse Erasmus +

 

Si vous êtes étudiant boursier, d’autres aides existent, notamment :

 

1. L’aide à la mobilité internationale : Un supplément de 400 € par mois (en 2021) peut vous être accordé dans le cadre de votre échange.

 

2. Votre bourse sur critères sociaux : Elle est maintenue lors de votre départ à l’étranger, et dépend de votre échelon (de 0 à 7). En 2021, vous pouvez obtenir entre 1 032 € et 6 815 € par an ou 114 € et 567 € par mois. À noter que son versement peut être maintenu ou non pendant les grandes vacances universitaires.

 

3. L’aide au mérite : Pour les étudiants recevant une bourse sur critères sociaux et ayant obtenu une mention très bien au Baccalauréat, vous pouvez bénéficier pendant 3 années universitaires de 900 euros supplémentaires versés en 9 fois, soit 100 euros par mois.

 

Et si vous n’êtes pas étudiant boursier, vous pouvez vous tourner vers :

 

1.  Les aides de la région : Elles ont tendance à disparaître ces dernières années, mais de nombreuses régions françaises proposent des aides supplémentaires pour le départ selon des critères définies par la région elle-même.

 

2. Un job étudiant sur place : En tant que citoyen européen, vous pouvez travailler dans toute l’Europe sans difficulté pendant vos études, et sans limite de temps de travail. La seule contrainte étant de bien pouvoir gérer votre cursus, vos activités en Erasmus, et votre job.

 

3. Un prêt étudiant : dernier recours si vous n’arrivez pas à financer votre séjour Erasmus par vous-même, la souscription à un prêt étudiant vous permettra de partir sereinement et de commencer à rembourser votre emprunt à la fin de vos études. En 2021, les taux d’intérêt très faibles en font une solution encore plus avantageuse !

 

Comment faire la demande de bourse Erasmus + ?


 

Le service des relations internationales de votre établissement gère la gestion et l’attribution des bourses Erasmus pour l’ensemble des étudiants.

 

La demande se fait dans le cadre de votre inscription au programme Erasmus et fait partie de votre dossier de candidature. L’attribution étant systématique pour tous étudiants partant avec le programme, la validation de votre échange vous assurera l’obtention de la bourse en parallèle.

 

Un relevé d’identité bancaire vous sera demandé dans votre dossier afin de pouvoir effectuer les versements nécessaires, qui interviendront entre 1 et 3 mois après le début de votre semestre à l’étranger.

 

Quels sont les autres avantages financiers du programme Erasmus + ?


 

Au-delà de l’aide financière accordée, le deuxième avantage principal du programme est que vous ne paierez pas les frais d’inscription aux universités de votre pays d’accueil mais ceux de votre établissement en France. 

 

Les étudiants au sein des universités françaises grands gagnants du programme :

 

Cet avantage est particulièrement valable pour les étudiants au sein d’une université.

 

Avec des frais d’inscription annuels en 2021 oscillant entre 170 € (Licence) et 380 € (Doctorat), la France est l’un des pays dont les frais sont les plus bas en Europe. Malgré la politique de l’éducation pour tous pratiquée dans la quasi-intégralité des pays européens, les étudiants payent en général bien plus dans les autres pays.

 

Quelques exemples de frais universitaires annuels pour un premier cycle universitaire :

 

Pays

Frais annuels (2021)

Économies avec Erasmus

France

170 €

/

Pays-Bas

1 040 € à 2 083 €

De 870 € à 1 913 €

Espagne

750 € à 2 500 €

De 580 € à 2330 €

Allemagne

150 € à 900 € (Frais administratifs)

Jusqu’à 730 €

Irlande

3 000 € (Student contribution)

2830 €

 

Cet avantage n’est pas tant lié au programme Erasmus, mais au fait que vous êtes un étudiant au sein d’une université française !

 

Un avantage qui disparaît plus ou moins pour les Grandes Écoles et Instituts spécialisés

 

Ces économies ne sont en revanche plus valable pour la majorité des étudiants en Grande École française, en particulier dans l'enseignement privé.

 

Avec des frais d'inscription montant jusqu’à 15 000 € par an, nous ne pouvons que vous conseiller de privilégier les partenariats hors Europe (USA, Canada, Australie, Royaume-Uni, Singapour…) pour bénéficier d'un avantage par rapport aux frais pratiqués sur place.

 

Accompagnement études à l'étranger

Vous recherchez un accompagnement pour vous inscrire au sein d'une université à l'étranger ?

Notre partenaire Study Experience est disponible pour vous aider !

Se faire accompagner par Study Experience

SantéAssuranceTransportVisa

Logement, Assurance, Banque, Cours de langue et plus encore !

Des réductions uniques pour nos utilisateurs. 

Bons plans séjours à l'étranger

consultez notre forum