Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

S'inscrire dans une université italienne :


 Il est conseillé d'entamer les démarches 9 mois avant la date de rentrée

 

Les formalités et démarches administratives pour étudier en ItaliePour se rendre et vivre en Italie, comme pour tous les autres pays de l'Union Européenne, la carte d'identité nationale suffit.

 

Globalement, les frais d'entrée à l'université en Italie varient de 900 euros à 1300 euros, ce qui est relativement peu par rapport aux universités anglo-saxonnes. Ces frais ont l'avantage de ne pas varier selon le niveau de diplôme que vous souhaitez préparer.

 

1. Inscription aux universités sur dossier (Janvier- Février) :


 

Les inscriptions pour les étudiants étrangers se font directement sur dossier à envoyer à chaque université que vous souhaitez présenter. Il est conseillé de s'y prendre le plus tôt possible, de préférence au mois de janvier de l'année précedente.

 

Les documents nécessaires à votre inscription sont :

  • Une copie du diplôme du bac, avec le relevé de notes
  • Vos diplômes post-bac, qui sont aujourd'hui plus facilement reconnaissable grâce à la réforme LMD. Il vous demandé d'expliquer les matières étudiées afin de démontrer l'équivalence avec le diplôme que vous souhaitez préparer.
  • Une photocopie de votre pièce d'identité
  • Plusieurs lettres de motivation de la part de vos anciens professeurs et employeurs
  • 2 photos d'identité

 

Suite à l'examen de votre dossier, l'université vous donnera une réponse positive ou non, et vous demandera de passer un test d'Italien officiel afin de justifier votre niveau.

 

2. Le test de niveau de langue italien ( Février - Mai):


 

Les universités ont tendance à faire leur propre test d'Italien destinés aux étudiants étrangers n'étant pas en possession du CILS. Cependant, toutes les universités ne mettent pas en place ce dispositif, et cela ralenti les démarches et diminiue vos chances d'être accépté.

En effet, le test de l'université ne se fait qu'une seule fois, alors que le CILS peut être repassé, diminuant vos chances d'échec. Des explications détaillées sur le CILS seront données dans un autre article du site.

 

3. L'envoi des résultats ( Mai - Juillet)


 

Comment partir étudier en Italie?Les universités envoient après avoir reçu un dossier complet les réponses aux étudiants étrangers par courrier.

 

Si vous aviez juste à faire valider un test de langue, vous êtes sûr d'être reçu, et il ne reste plus qu'à préparer vos affaires et lire attentivement tous les documents que l'université va vous envoyer au cours des mois précédants la rentrée, certains concernant la carte étudiante, ou les différentes aides proposées sur place pour les étudiants étrangers, que se soit pour le logement, l'ouverture d'un compte bancaire, ou les différents problèmes rencontrés sur place (difficultés à s'adapter, mal du pays...)

 

 

En France, des instituts culturels italiens organisent des sessions d’examens pour leurs universités italiennes partenaires (Perugia, Siena, Roma Tre).

Si vous êtes en Italie, vous pourrez suivre des cours de langues en Université qui valideront la formation par des certificats de compétence en langue :

  • Certificat de Connaissance de la langue Italienne en 5 niveau et le Certificat de connaissance de l’Italien commercial à l’université de Pérugia
  • Certification d’Italien comme langue étrangère. par l’Uniniversité de Siena
  • Certificat de Compétence Générales en Italien. Par l’université de Rome Tre

Aussi vous pouvez passer le CILS :

La certification d’italien comme langue étrangère est le test de langue qui vous permettra d’accéder aux universités.

En effet, le diplôme s’échelonne sur quatre niveaux et l’obtention du niveau deux vous dispense de passer les tests de langues des universités.

Vous pouvez passer ce certificat en France dans les instituts de culture italien ou dans les autres lieux autorisés, mais également en Italie notamment dans les universités de Sienne et de Pérouse.

  • Niveau 1 : correspond à l’aptitude à communiquer dans les situations quotidiennes.
  • Niveau 2 : permet de s’inscrire dans les universités italiennes sans avoir à passer le test de langue de l’université.
  • Niveau 3 : permet de s’inscrire aux Cours Avances de Langues et Culture italiennes, aux Cours de Langue et Didactique de l’Italien pour enseignants et au Cours de Perfectionnement en Littérature et Histoire de l’Art italien.
  • Niveau 4 : permet de s’inscrire aux Cours de perfectionnement en Didactique de l’Italien comme Langue Etrangère et à l’Ecole de Spécialisation en Didactique de l’Italien comme Langue Etrangère. Atteste la compétence de communication que devrait avoir un étranger pour utiliser la langue italienne dans le milieu professionnel.

Etudier en Italie

Il faut savoir que l’Italie a été l’un des premiers acteurs qui a joué un rôle dans la création de l’Espace Européen d’Enseignement Supérieur.

Il y a un grand nombre d’étudiants en Italie. Pour vous donner un chiffre, l’université la Sapienza située à Rome accueille 140 000 étudiants, et il n’y a pas un zéro de trop ! En comparaison à la France avec 20 000 étudiants pour une université à Paris !

Formalités pour partir en Italie

Pour séjourner en Italie comme pour tous les autres pays de l’Union Européenne, seule votre carte d’identité est nécessaire.

Par contre si vous avez l’intention d’ouvrir un compte en banque, de louez un appartement ou de prendre une ligne téléphonique…

Vous devrez obtenir le « codice fiscale » en vous adressant à l’Agenzia delle Entrate, muni de la carte identité.

Inscription à l’université :

Renseignez vous auprès de l’université à laquelle vous voulez vous inscrire pour connaître la date limite de dépôts de dossier :

 
  • des copies certifiées conformes du bac avec le relevé de notes
  • une traduction en italien de chacun de vos diplôme par un traducteur assermenté
  • une photocopie de votre pièce d’identité
  • 2 photos d’identité

Ensuite, il vous faudra passer un test d’italien si vous n’êtes pas déjà en possession du CILS. De plus, selon les universités, des épreuves communes aux italiens peuvent être demandées en supplément.

Selon le diplôme préparé et l’université, le frais de scolarité varient entre 765 et 1600 € l’année. Les universités catholiques sont en général plus chères.

Equivalences des diplômes

Programme d’échange européen : Ects

Pour partir à l’étranger, vous devez faire une demande d’équivalence de vos diplômes.

En Europe, l’équivalence est facilitée avec le système de points ECTS : l’unité de compte des crédits est commune aux universités et grandes écoles dans toute l’Union Européenne.

Financer ses études en Italie

Le coût de la vie en Italie est cher. Pour une année d’études, sans compter vos frais d’inscriptions dans les universités ou écoles, il faut bien prévoir un budget de 10 000€.

Hormis le programme d’échange classique Erasmus, il existe très peu de programme de financement. Il est possible que le ministère des affaires étrangères vous donne une bourse, il faut vous renseigner auprès de ses services.

Il existe également des fondations privées qui peuvent vous donner des aides.

Se loger en Italie

Dans le cas d’un stage ou d’un emploi en Italie, le mieux est d’attendre votre arrivée dans le pays, ou votre entrée en poste pour que l’entreprise vous donne des pistes de logements.

Si par contre vous venez étudier en Italie, il vous faut un logement en résidence universitaire et elles sont loin d’être gratuites. Le nombre de place pour les étudiants étrangers est, en plus de cela, très limité. La plupart des places sont réservées aux étudiants italiens qui sont boursiers.

Il existe également des logements publics mettant à disposition de nombreux services (sport, bibliothèque…). Ces types de logements s’appelent des collegi universitari. Pour pouvoir y accéder il faut avoir un bon dossier.

Si vous souhaitez prendre une location, le mieux est de choisir la collocation. Le seul petit détail à ne pas oublier, c’est que les locations sont pour la plupart, gérées par des agences immobilières, il faut donc fournir une commission (qui coûte environ un mois de loyer).

Pour la caution, elle peut varier de 1 à 3 mois.
Pour vous donner un ordre d’idées, le prix d’un studio dans une ville telle que Rome peut varier de 450 à 600€ / mois.

Sites de logements en Italie :

Se soigner en Italie

Si vous êtes étudiant de l’Union Européenne, vous pouvez demander votre (CEAM) carte européenne d’assurance maladie.

Elle est gratuite et valable 1 an. Sinon, vous pouvez vous inscrire à ASL (Azienda Sanitaria Locale) au niveau du SNN (Service de santé national (SSN)), cela vous permettra d’être soigner comme n’importe quel italien.

Bon à savoir ! En Italie, les soins d’urgence médicale ou dentaire sont totalement gratuits ! Enfin pour cela il faut que vous consultiez au préalable un généraliste conventionné par la USL (Unità Sanitaria Locale, la sécurité sociale). Pour les médecins généralistes, il faudra payer un ticket modérateur.

Trouver un job ou un stage en Italie

C’est plus dans le domaine du commerce qu’il faut chercher en Italie, mais pour y avoir accès, il faut avoir un bon niveau d’italien.

Vous pouvez également travailler dans le secteur du tourisme. Vous pouvez chercher des offres d’emplois dans les journaux tels que La Repubblica, ou encore Corriere della Serra.

A voir absolument en Italie

Qui pourrait manquer la Tour de Pise ! Ce monument original et connu pour sa silhouette penchée, a déjà été vu par 18 millions de personnes au cours des soixante dernières années.

Située sur la Place des miracles au centre de Pise, venez estimer, comme l’a fait Galilée dans la légende, la vitesse de chute pour attendre le sol depuis le haut de cette tour.

N’hésitez pas, pour en savoir davantage sur le sud de l’Italie, à aller sur le site de notre partenaire : Vacancesuditalie.com vous trouverez tout ce qui pourra vous être utile pour faire un voyage en italie






Téléchargez notre guide
pour partir à l'étranger
Vous avez un blog d'expat ? Vous avez un blog d'expat?
Inscrivez-vous dans l'annuaire !
Présentez votre ville d'expat Directement en ligne, très simple,
Partagez les avantages que vous avez eu ...
Devenez fan Expats sur Facebook Rejoignez la communauté Facebook. Devenez fan de expat-etudiant.fr
Ça commente !

yuvikamarley
Bourse d'études en Australie
salut je ne vois pas quels démarches à faire pour pouvoir obtenir la bourse!est-ce que quelqu'un peut m'aider?svpje veux qu'on m'explique que fair....

joe3
Témoignage : l'administration allemande
qu'est ce que tu veux dire par "c’est tres bien et encourageant!!!" ? ça me fait plus peur qu'autre chose perso ^^

bobomiss
Témoignage : l'administration allemande
c'est tres bien et encourageant!!!

Mtrick
Morgane : Stage de 2 mois en Espagne
Salut Morgane, Etant interessé pour effectuer mon stage de 1ère année du BTS CI en Espagne, tu viens là par le biais de ton témoignage de renforcer ma volonté d'aller dans ce pays en stage. Est-ce qu'il y aurait possibilité qu'on prenne contact pour discuter de ton stage ? de ton expérience acquise?? Merci.

consultez notre forum