Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Le référendum du Brexit : quelles conséquences pour les jeunes internationaux ?



Les conséquences du Brexit pour les jeunes français
Londres, une des plus belles villes au Monde, Londres une des villes les plus festives, Londres une des villes les plus dynamique pour les étudiants, Londres une des villes les plus ouverte d’esprit. Cette ville est magique, et le style de vie, le mélange de cultures, les parcs à perte de vue, même le temps d’un court voyage te laisse toujours un arrière-gout sucré, comme une envie d’y re-gouter, une envie addictive d’y passer un autre moment, ou d’y rester éternellement.

Pourtant, avec le Brexit et les résultats du référendum, la situation pourrait bien changer pour les dizaines de milliers de jeunes français rejoignant chaque année la capitale.

Comprendre la situation actuelle : la vue d'une jeune expatriée à Londres



Je m’appelle Inès, jeune étudiante en stage au sein de l’agence Internshipmapper. Cela fait maintenant quelque temps que j’ai l’opportunité de vivre et faire un stage à Londres. Je peux y voir le monde entier en même temps, dans un même endroit. Cette ville représente toutes les cultures, croyances, et styles - c’est ça qui fait battre le Cœur de Londres et le fait vibrer.

 

Samuel Johnson, écrivain anglais connu, disait que quand un homme est fatigué de Londres, cela veut dire qu’il est fatigué de la vie, et qu’à Londres tu trouveras tout ce dont tu auras besoin pour vivre. C’est bien pour cela que des milliers d’étrangers emménagent chaque année pour vivre une vie dynamique dans un environnement unique.

Le 23 Juin 2016, le referendum anglais a permis à des millions de personnes de voter librement pour ou contre la sortie du Royaume Uni de l’UE. Malheureusement l’improbable s’est produit. Je ne m’y attendais pas, et pourtant c’est bien arrivé : le Royaume Uni sort de l’UE comme la plupart d’entre vous le savez déjà.

En effet, cette nouvelle m’a choqué, comme pour toutes les autres personnes étrangères, étudiants ou travaillant à Londres. Mais qu’en est-il vraiment ? La peur s’est en effet installée, la panique aussi mais juste le temps de quelques heures.

Pour ma part, je suis dans une école de commerce à Paris, et je fais un stage à Londres de 6 mois dans une agence de recrutement, ici, à Londres. Cela n’affecte et n’affectera en aucun cas mon stage ou mes prochains voyages professionnels ou touristiques à Londres. Il en faudra du temps pour que l’Angleterre sorte réellement de l’UE : environ 2 ou 3 ans.

Ce qu’il faut également et absolument préciser, c’est qu’à Londres, une pétition a été signée par des milliers d’habitants pour que le Royaume Uni reste dans l’UE et même que Londres devienne dans le pire des cas, un Etat indépendant du Royaume Uni. On peut réellement ressentir un vrai mouvement de solidarité, qui a tout à fait l’air de porter ses fruits ; les personnes réagissent de manière efficace et rapide. Il faut savoir positiver dans ce genre de situation, et pour ma part je suis réellement rassurée et convaincu que le Royaume Uni trouvera un compromis.

J’invite donc tous les jeunes français et françaises à ne surtout pas désespérer et s’imaginer le pire. Il faut rester positif et continuer à venir en Angleterre et à y vivre si vous le souhaitez. Les entreprises sont ouvertes d’esprits, et ont toujours eu l’envie et le besoin d’embaucher les étrangers. Dans les faits, beaucoup de jeunes français se posent des questions ces derniers mois c’est pour cela que je souhaitais écrire cet article.

Aurai-je besoin d’un visa pour me rendre à l’Union européenne et inversement pour aller au Royaume Uni ?



Il est évident qu’il pourrait y avoir des limitations et des règlementations plus strictes cependant il parait improbable que le Royaume Uni installe un visa obligatoire pour tous. Cela dissuaderait les touristes souhaitant rejoindre le pays, et cela forcerait l’Europe à en faire de même avec les anglais souhaitant voyager.

De plus, beaucoup de pays sont assez flexibles et permette aux touristes ou aux travailleurs de rester 90 jours sur le territoire sans avoir besoin de visa ! C’est bien évidement une question qui est au centre des débats.

Qu’en est-il des étudiants ou travailleurs de l’UE qui souhaitent travailler au Royaume-Uni ?



Encore une fois, cela dépend des choix du gouvernement britannique qui pourrait décider d’instaurer un système de permis de travail du type de celui qui s’applique actuellement aux citoyens non-UE.

Dans les faits, vous avez le temps de voir venir avant qu’un tel processus soit mis en place ! Le Premier Ministre David Cameron, qui a décidé de démissionner, a pris les choses en main pour que la sortie de l’UK soit retardée. Selon US TV Channel CNBC, David Cameron aurait répété à plusieurs reprise “I don't think we need to rush this process” et a décidé de retarder le processus de plusieurs mois. Il semblerait de plus que la majorité des travailleurs en Angleterre ne se qualifieraient pas pour un visa de travail en bonne et due forme, selon les dernières études. Un véritable frein pour le Royaume-Uni dans l'instauration d'un visa de travail, tant le départ massif et forcé de travailleurs pourraient impacter l'économie du pays.

Les dernières nouvelles indiquent que le début officiel du Brexit n’arrivera pas avant Mars 2017 suite aux déclarations récentes.

Que va-t-il arriver au programme Erasmus pour le Royaume-Uni?



Le programme Erasmus permet aux étudiants européens de partir pour un semestre ou 2 en échange universitaire ou en stage et de profiter d’une bourse.

Avec la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, cela devient l’une des plus grandes incertitudes. Comme beaucoup d’avantages de l’UE, le programme bénéficie autant aux anglais qu’aux jeunes européens, et il y a de fortes chances qu’il soit maintenu malgré le Brexit. De plus, de nombreux pays hors UE, comme la Suisse ou le Lichtenstein font partie du programme Erasmus sans faire partie intégrante de l'Union Européenne.

Qu’en est-il de la validation de mes diplômes ?



La réforme LMD avait été mise en place afin d’harmoniser le système éducatif en Europe avec trois niveaux distincts : Licence, Master et Doctorat. Ainsi, nos diplômes sont valables dans toute l’Union Européenne, et les chances que l’Angleterre reviennent sur ce système sont très minces.

 

Pas d’inquiétudes à avoir donc pour la reconnaissance de vos diplômes français au Royaume-Uni, ou vos diplômes anglais dans le reste de l’Europe !

Pour finir, je pense qu’énormément de personnes peuvent s’identifier à ma situation et je comprends tout à fait que cette triste nouvelle va changer certaines choses. Cependant Londres peut réellement faire la différence, et pourra peut-être faire basculer la tendance. C’est en période de crise qu’il faut se serrer les coudes, et c’est beau de voir la solidarité qu’il y a dans cette ville magique.


Cet article a été écrit en partenariat avec l'agence InternshipMapper basée à Londres, spécialisée dans les stages en Angleterre et en particulier au sein de sa capitale.

Articles en relation

consultez notre forum